Lutte contre les incivilités liées aux excès de la marginalité
Communiqué de presse du Mercredi 10 juin 2020

Des abus découlant de la marginalité, même si celle-ci est saisonnière, excèdent les habitants. En particulier ceux qui prêtent attention à la qualité de leur environnement.
Ces comportements s'apparentent à des incivilités, parfois graves, de nature à constituer de véritables nuisances pour le cadre de vie de tous.

« Si tous les modes de vie sont respectables, il est impossible de rester les bras croisés face des situations qui, tout à la fois, créent un sentiment d’insécurité pour les passants et mettent en danger les personnes elles-mêmes. Le respect du cadre de vie est l’affaire de tous. L'espace public est notre bien commun et il appartient à chacun de le préserver pour faire en sorte que tous s'y sentent bien », déclare Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse, Président de Toulouse Métropole.

Pour améliorer la situation à Toulouse, la Mairie a demandé à la Police Municipale de se mobiliser davantage pour faire respecter les règles de vie sur l'espace public.
Aussi, depuis la fin du mois de mai, une mission dédiée a été mise en place afin de lutter contre l'alcoolisme sur la voie publique, les chiens non-tenus en laisse, l'occupation abusive et prolongée des sites publics et, plus généralement, pour éviter les comportements inadaptés et choquants, tant au détriment des passants que des riverains.
« L'objectif est clair : il s'agit de ne plus permettre la stagnation de groupes dont les comportements contreviennent à la tranquillité publique et à leur propre sécurité »
ajoute Jean-Luc Moudenc.