Plus de 450 caméras de vidéoprotection en fonctionnement

Généralisée sur l’ensemble des quartiers de Toulouse, la vidéoprotection, constituée de quelque 450 caméras, tient un rôle central en matière de tranquillité publique. Elle appuie efficacement le travail de terrain des policiers et facilite les enquêtes et procédures de justice.

La vidéoprotection  est un outil de prévention utile pour tous les acteurs publics intervenant dans le domaine de la sécurité. Police nationale, Justice, services de secours et d’urgence s’appuient régulièrement sur cet outil de terrain pour sécuriser leurs interventions et/ou renforcer leurs actions de protection de la population.

Plus de 450 caméras sont en service sur le territoire communal. Les flux d’images retransmis sont visionnés depuis le Centre d’Information et de commandement de la Police Municipale qui est opérationnel 24h/24, 7j/7.

Objectif 545 caméras

Avec l'implantation programmée de 100 nouvelles caméras, le parc de vidéoprotection atteindra les 545 caméras d'ici la fin de l'année 2023.
L'installation de ces équipements a connu une très forte progression entre 2014 et 2017 : en trois ans seulement, le parc de vidéoprotection est passé de 21 caméras à plus de 350, réparties dans tous les quartiers. 

1 800 demandes d'images

Chaque année, environ 1 800 demandes d’images de vidéoprotection (réquisitions) sont effectuées par les pouvoirs publics : elles facilitent les enquêtes policières et/ou les procédures de justice.


Des garanties pour les libertés publiques

Installée depuis le 5 mars 2015, la Commission des libertés publiques et de la tranquillité publique (CLPTP) a pour missions : 

  • de veiller au respect des libertés publiques
  • de proposer ses réflexions concernant la tranquillité publique
  • d'émettre un avis sur les zones de déploiement de la vidéoprotection.